L'évolution du travail des comptables

14 avril 2010

Comment choisir le bon logiciel comptable?

À tous ceux qui envisagent d’acquérir un logiciel de comptabilité pour les nombreux avantages de ce dernier, comme expliqué dans les articles précédents, un dernier conseil, pour la route, quant à la façon de choisir celui vous conviendra le mieux s’impose.

Un système comptable constitue un investissement important. Aussi, vous devez trouver la bonne technologie, les bonnes fonctionnalités et le bon fournisseur pour obtenir le retour sur investissement que vous attendez.

 Voici les cinq erreurs à éviter lors de votre choix:

Erreur nº 1 : Ne pas faire de recherche suffisante.

Il faut mettre du temps et de l’effort pour analyser et sélectionner le bon logiciel de comptabilité. Vous devez aller chercher toute l’information nécessaire avant de choisir le système qui conviendra à votre entreprise.

 Erreur nº 2 : Se méprendre sur les bienfaits de l’automatisation.

La comptabilité automatisée et ses fonctions connexes peuvent faire économiser énormément de temps et d’effort. Cependant, les ordinateurs ne pourront jamais remplacer l’intelligence, le jugement, ou le travail assidu d’un être humain.

 Erreur nº 3 : Ignorer les avantages non chiffrables.

Il est difficile de calculer à l’avance les avantages financiers qui découleront d’une productivité accrue, d’un meilleur processus décisionnel et d’autres facteurs après qu’un nouveau système ait été mis en application avec succès. Ces résultats peuvent faire grimper en flèche votre bénéfice net.

 Erreur nº 4 : Faire porter la responsabilité sur une seule personne.

Les cadres supérieurs et d’autres membres du personnel-clé de votre entreprise doivent être impliqués dans le processus de sélection et de mise en application. Ne vous fiez jamais uniquement sur les recommandations ou les suggestions d’un consultant.

 Erreur nº 5 : Penser qu’un logiciel de comptabilité n’est que pour les comptables.

Un bon logiciel de comptabilité mettra à la disposition de chaque superviseur au sein de la compagnie de l’information cruciale et nécessaire. Laissez de côté tout système qui ne fournit pas de rapports détaillés et d’autres renseignements sur l’ensemble de l’entreprise. [1]

 Le bon logiciel de comptabilité pour votre entreprise deviendra un élément précieux d’une saine gestion. Pour ce faire, faites minutieusement votre enquête comme mentionner dans l’article précédents et suivez les étapes suivantes :

1. Faire participer les bonnes personnes

2. Définir le défi à relever

3. Choisir un consultant

4. Évaluer la performance de l’application

5. Choisir un vendeur de logiciels

6. Mettre en œuvre le système

Le but ultime de cet exercice est de cerner avec précision le logiciel comptable exact qui répondra à tous vos besoins d’aujourd’hui et à venir. N’oubliez pas qu’un mauvais choix aura non seulement des répercussions négatives sur la gestion de votre entreprise, mais vous obligera à acheter un autre logiciel dans quelques années.

Une fois que vous aurez trouvé le logiciel le mieux adapté à vos besoins particuliers, évaluez le niveau de convivialité de chaque programme. Déterminez si vous vous sentirez à l’aise de les utiliser et si vous et vos employés serez en mesure de les apprendre par vous-mêmes (la plupart des logiciels sont offerts en versions d’essai et téléchargeables).

Bien que la majorité des programmes soient considérés comme « faciles à utiliser », une bonne formation vous rendra infiniment plus productifs que l’auto-apprentissage.

De même ordre d’idées, vous devriez vérifier la qualité et la durée du soutien technique offert par le fabricant du logiciel. La sécurité est également un facteur important.

Pourquoi ne pas demander l’avis des collègues qui utilisent un logiciel de comptabilité et qui ont des exigences semblables aux vôtres pour vous aider à arrêter votre choix ? Ceci pourrait s’avérer votre meilleure source de conseils.

Bonne chance et beaucoup de succès! 

Source : Nebs, consulté le 12 avril 2010

http://fr.nebs.ca/onlinestore/store/20060723001/assets/choisir_logiciel.pdf

Lien connexe :

http://zonecours.hec.ca/documents/H2010-1-1823176.Commentchoisirunlogicielcomptable.pdf

Par Leila Nkurunziza 


[1] http://fr.nebs.ca/onlinestore/store/20060723001/assets/choisir_logiciel.pdf

Publicités

Sommaire comparatif entre les avantages et les inconvénients d’un logiciel comptable

Depuis la conception de ce blog, nous n’avons abordé que les aspects positifs des logiciels et progiciels comptables. Nous avons trouvé intéressant d’aborder les aspects négatifs, ou plutôt d’établir un sommaire comparatif entre les avantages et les inconvénients de ces outils afin d’être plus complet dans nos informations.

Cela va comme suit :

  Les avantages :

  • En général moins chers qu’un développement spécifique
  • Offrent plus de fonctionnalités (à vérifier si on en a besoin)
  • Pérennité dans le temps (par rapport à l’évolution de l’OS, mais ce n’est pas toujours le cas…)
  • Connu des commissaires aux comptes (rassurant)

Les inconvénients :

  • Ne correspond pas à 100% des besoins (choisir celui qui s’en approche le plus)
  • Demande à être paramétrer correctement (ça peut être très compliqué et c’est une dépense non négligeable dans certains cas)
  • Utilisation plus complexe qu’un logiciel spécifique (formation des utilisateurs)
  • Peut coûter cher en abonnement de maintenance ou en adaptations particulières
  • Rend l’entreprise plus ou moins otage de l’éditeur (vérifier la solidité de ce dernier et les moyens de migration possibles)

Ceci résume les quelques éléments à prendre en compte AU MINIMUM lorsqu’on est à la recherche d’un progiciel comptable. Cependant, si on veut plus particulièrement parler des inconvénients, c’est plutôt en fonction du type du progiciel comptable que les dangers dépendent.

L’usage et la sécurité indiquent cependant qu’il faut de toute façon commencer par analyser vos besoins. Pour cela il faut au minimum faire une enquête auprès du/des services concernés sous forme d’interviews. Par exemple, demander : dans le genre quels volumes d’opérations par journal, quelles sont les plus courantes, journalières? Est ce que les contreparties peuvent être automatique et dans quel pourcentage, faut-il un lettrage automatique, est-il possible, faut-il un lien avec une comptabilité analytique? Etc.

Il existe des livres pour ce genre d’enquête (qui est en faite, est une pré-analyse de vos besoins). Une fois que vous aurez déterminé grossièrement ce qu’il vous faut, vous pourrez étudier les différentes offres et voir celles qui sont le plus proche de vos exigences.
Voila un minimum si vous ne voulez pas vous retrouver avec un logiciel qui finira aux oubliettes.

Source : L’univers des experts

Consulté le 10 avril 2010 :  http://experts-univers.com/avantages-et-inconvenients-des-progiciels.html

Liens vers sources de sujets semblable

http://www.01.net.com/
http://www.pcinpact.com/       

http://www.tout-savoir.net/    

Par Leila Nkurunziza

6 avril 2010

Évolution des logiciels comptables

Filed under: Logiciels de comptabilité — equipe72 @ 23:55

Il est difficile de trouvé de l’information sur l’évolution des logiciels de comptabilité. J’ai tout de même trouvé quelques éléments qui peuvent être pertinents.

La comptabilité était tenue à la main, sans informatique, jusque dans les années 80 où les logiciels de comptabilité sont apparus. Ils sont aujourd’hui indispensables à l’organisation. Ces progiciels permettent d’automatiser la saisie des données et des opérations comptables ainsi que de générer rapidement les états comptables (États des résultats, bilan, flux de trésorerie, etc.). Les développement de ces systèmes passe par cinq étapes: planification, analyse, conception, exécution, et appui. La durée de chacune de ces étapes est variable. Avec le temps, ces progiciels ce sont améliorés et complexifiés. Plus ils comportent de fonctions, plus ils ressemblent aux PGI (Progiciel de Gestion Intégré). Dernièrement, avec l’apparition du travail collaboratif en réseau (Groupware), on voit apparaître des applications de comptabilité en ligne qui permettent de partager en temps réel sur internet le travail du comptable d’entreprise, de l’expert comptable et des commissaires aux comptes. Récemment, depuis février 2007, L’Agence de l’Eau Artois-Picardie est le premier établissement public français à utiliser un progiciel de comptabilité publique libre/ »Open Source ».

Par Marianne Villeneuve

Sources:

Tous les sites ont été consultés le 6 avril 2010

http://e-articles.info/t/i/681/l/fr/ par Walter Henson

http://fr.wikipedia.org/wiki/Comptabilit%C3%A9 Wikipédia, 23 mars 2010

http://www.erp5.com/news/news-erp5-compta-aeap ERP5 Entreprise

30 mars 2010

Les logiciels de comptabilité

Filed under: Logiciels de comptabilité — equipe72 @ 23:16
Tags: ,

Avec l’apparition des logiciels dans la comptabilité, les systèmes d’informations comptables sont beaucoup plus efficaces. Développés par l’entreprise elle-même ou achetés d’un fournisseur externe, les logiciels permettent de sauver énormément de temps grâce aux bases de données non redondantes qui sont mises à jours régulièrement. Ils permettent l’interactivité entre les différents réseaux de l’entreprise et permettent que l’information soit organisée de façon homogène dans un même et unique endroit. Les documents comptables peuvent d’ailleurs être modifiés et imprimés très facilement, ce qui améliore la rapidité de diffusion. Il existe des logiciels de comptabilité personnelle ou pour les petites, moyennes et grandes entreprises ayant des niveaux de complexité différents. Ils s’adaptent donc à plusieurs publics différents. Les logiciels les plus complexes sont composés d’une suite de progiciels de gestion intégrés (ERP) qui intègrent les fonctionnalités des logiciels des petites entreprises ainsi que la comptabilité analytique, les techniques de gestion des stocks et la stratégie.

Source:

Site consulté le 30 mars 2010

http://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_de_comptabilit%C3%A9

Wikipedia, 30 janvier 2010

Par Mathew Vandystadt

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.